Matthieu Rouveyre : Élu local bordelais

in Gaz de Bordeaux

Gaz de Bordeaux : une cession illégale ?

Le 12 novembre 2006, nous apprenions la volonté de la mairie de Bordeaux de céder une partie des actions qu’elle détient dans Gaz de Bordeaux. Ces actions ont été achetées il y a 6 mois pour un montant total de 15,77 millions d’euros et elles devaient être conservées par la commune afin de renforcer sa position dans la société.

Nous avons déjà affirmé le caractère libéral de cette décision qui ne figurait pourtant pas dans le programme de campagne de M. Juppé. Dans un précédent communiqué nous avons même établi que cette décision était contraire au bon sens économique : elle est plus coûteuse qu’un emprunt.

Aujourd’hui, nous considérons que cette cession est illégale. La délibération évoque un portage financier alors qu’à l’évidence il n’en est rien. Les règles de droit qui protègent le patrimoine public ont, à notre avis, été enfreintes.

Vous trouverez ci-joint le courrier que nous adressons ce jour à M. Juppé pour lui demander des explications sur chacun des points que nous considérons illégaux.

Parce qu’elle est idéologique, anti-démocratique, qu’elle va à l’encontre du bon sens économique et parce qu’elle est sans doute illégale, nous ne doutons pas, d’une manière ou d’une autre, de parvenir à empêcher cette vente. Fichier pdf (114 ko) de mon courrier à Alain Juppé, demandant des justifications relatives à la cession des actions Gaz de Bordeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *