Matthieu Rouveyre : Élu local bordelais

in Extrêmismes

Front républicain : que signifie l’assourdissant silence d’Alain Juppé ?

2011

Président du comité départemental de l’UMP, maire du chef lieu du département et ministre d’État, Alain Juppé n’a toujours pas appelé à un front républicain en Gironde contre l’extrême droite.

Alors que François Fillion et d’autres ministres ont invité leurs électeurs à voter contre le Front National au second tour des élections cantonales, Alain Juppé, chef incontesté de l’UMP en Gironde, tergiverse toujours. Ce n’est pourtant pas le manque de temps qui lui ôte la possibilité d’intervenir. En effet, au plus fort de la crise Libyenne, le Maire de Bordeaux est venu soutenir dans sa ville deux candidats de son bord. Par ailleurs, dimanche, il a également pris quelques minutes pour signer un communiqué de presse raillant Philippe Madrelle contraint d’affronter un second tour.

Alain Juppé ne manque pas une occasion d’affirmer qu’il est un républicain convaincu, aussi nous ne pouvons que l’inviter à le démontrer au plus vite en se joignant à ceux qui veulent faire barrage au FN. Dans le cas contraire, nous pourrions conclure qu’il ne serait pas fâché d’obtenir sur le second canton les précieuses voix du parti de Marine Le Pen. Est-il prêt à ménager les électeurs du FN pour obtenir sa si convoitée revanche sur Michèle Delaunay ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *