Matthieu Rouveyre : Élu local bordelais

in Démocratie locale

L’opposition est essentielle à la démocratie locale : respectons-là !

En plus d’un scandale financier, l’affaire du parking des Grands Hommes a révélé toute l’arrogance dont le Maire de Bordeaux et son adjoint aux Finances pouvaient faire preuve. Alors que nous lui avions démontré l’énorme profit que réalise Vinci chaque année avec le parking des Grands Hommes au préjudice des Bordelais, la majorité municipale a balayé nos arguments d’un revers de main.

Sans même chercher à s’intéresser au dossier, l’adjoint aux Finances refusait notre demande de renégociation du contrat et prétendait qu’ « il est normal que l’investisseur récupère ses billes » avant d’ajouter de manière méprisante : « On est pas dans le monde de Oui-Oui […] en l’état, il n’y a pas lieu de revoir le contrat. ».

Finalement, sous la pression et surtout face à la réalité de ce scandale financier, Alain Juppé a cédé et a annoncé lors du Conseil municipal du 29 septembre qu’il allait résilier le contrat, promettant une très bonne surprise financière pour les Bordelais, désavouant dans la foulée son adjoint aux Finances.

Cet épisode démontre que l’opposition est essentielle à la démocratie locale, elle mérite d’être respectée.

TimeLine-parking-grands-hommes

2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *