Matthieu Rouveyre : Élu local bordelais

in Le site Bordeaux.fr

SopraGroup, le prestataire de Bordeaux.fr vient également me rendre visite

Après une visite de la présidence de la République, j’accueille sur mon blog Sopra Group, le prestataire ayant bénéficié du premier marché public (4 000 000 d’euros maximum) et, dans des conditions particulières, qu’il reste à éclaircir, du second marché (2 000 000 d’euros) pour le site Bordeaux.fr, le prestataire de Bordeaux.fr vient également me rendre visite.

2 Comments

  1. Il ne s’agit pas d’être heureux de se prostituer. Personne ne demande aux autres travailleurs s’ils sont ravis de faire 35 heures par semaine comme des cons pour un patron.
    Le travail n’est que rarement un plaisir qu’il s’agisse de travail sexuel ou d’un autre. Alors n’exigez pas pour nous ce que vous n’êtes pas capables de réaliser pour vous mêmes.

    Que j’ai choisi la prostitution ou pas et bien ça ne vous regarde pas. C’est ma vie et celle de mes collègues et ce n’est pas une raison de dire de nous que nous ne sommes que des victimes. Personne ne vous demande pourquoi vous sucez des bites et gratuitement vous. On pourrait pourtant se demander si vous n’avez pas été violé dans votre enfance pour prétendre aimer le faire et le revendiquer.
    Je n’ai donc jamais dit que la majorité d’entre nous partent au travail la fleur au fusil. Et je vous rejoins entièrement pour qu’aucun être humain ne soit contraint à la prostitution.

    Je constate cependant que notre problème n’est pas que nous sommes contraintes à la prostitution mais plutôt contraintes de devoir l’arrêter.

    Autre et dernière remarque, Pourquoi n’avez vous pas publié mon commentaire ? Est ce encore que la parole d’une pute ne peut pas être prise au sérieux sans l’aval des gentilles personnes abolitionnistes qui sont là pour nous sauver ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *