Matthieu Rouveyre : Élu local bordelais

in Logement à Bordeaux

L’augmentation stupéfiante du nombre d’offres Airbnb à Bordeaux en 6 mois

En plein débat sur la crise du logement à Bordeaux et plus particulièrement celle qui frappe les étudiants, l’Observatoire Airbnb publie les nouveaux chiffres concernant le phénomène dans la capitale girondine.

À Bordeaux, entre mars et septembre 2017, le stock d’offres sur Airbnb a augmenté de 62,50% pour atteindre 10 704 biens proposés. On y trouve 8 385 offres de logements entiers, soit 78,3 % de l’offre totale. Les chambres ne constituent que 21,7 % de l’offre.

Il faudra suivre l’évolution de ces chiffres notamment pour mesurer l’effet « vacances d’été » sur l’augmentation conséquente de ces offres. Néanmoins, la tendance est relativement inquiétante, plus particulièrement quand on sait que 84% des logements entiers sont exclusivement dédiés à la location touristique.

Les petites surfaces sont prises d’assaut par les meublés de tourisme. Les T1 et T2 constituent 77,6% de l’offre de logements entiers. Ce sont plus particulièrement ces appartements qui intéressent les jeunes et les familles modestes et ce sont donc d’abord ces publics qui sont pénalisés par la disparition de ces logements du parc locatif traditionnel.

La très forte progression du nombre d’offre a conduit à une baisse du prix de la nuitée Airbnb. Par exemple un T2 se louait en moyenne en mars à 65 euros la nuit. En septembre, le prix est ramené à 56 euros.

Pour autant, la location Airbnb reste nettement plus rentable que la location classique puisqu’il suffit de louer son bien seulement 15 jours par mois pour obtenir des recettes supérieures à un mois de location traditionnelle.

C’est bien cette forte rentabilité qui explique l’essor exceptionnel d’Airbnb à Bordeaux et sans une réelle contre-offensive, il est peu probable de réussir à faire reculer ce phénomène.

 

 

 

 

 

PS : l’intégralité des offres avec leurs caractéristiques est publiée en opendata sur le site de l’Observatoire Airbnb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *