Matthieu Rouveyre : Élu local bordelais

in Grand Stade - Pauvreté à Bordeaux

Budget antisocial de Bordeaux : plus d’argent pour le Grand Stade que pour le CCAS

2011

Voici mon intervention de ce jour au Conseil municipal de Bordeaux.

Monsieur le Maire, mes chers collègues,

L’intervention générale sur le budget vient d’être proposée par Jacques Respaud, je me contenterai seulement d’évoquer le volet social de ce document.

Et tout de suite, un premier chiffre. Le budget que vous envisagez de consacrer au social, en y intégrant la subvention au centre communal d’action sociale, est de 16 millions d’euros. 16 millions sur 472. Ce qui signifie que la ville de Bordeaux consacre au social 3,39% de son budget.

Avec un quart de la population bordelaise qui vit sous le seuil de pauvreté, l’effort de la ville en faveur du social est seulement de 3,39%.

Je me suis procuré le budget 2012 que la Ville de Pessac a voté la semaine dernière, son effort social est quant à elle de 7,09%. Quand Pessac consacre plus de 7% de son budget au social, vous le mobilisez quant à vous monsieur le Maire à hauteur de 3,39%.

Si on accepte d’aller voir derrière votre montagne de communication, on verra la réalité : une politique globalement antisociale. Bien entendu, on va nous dire que Bordeaux fait des choses merveilleuses en matière de social, on y fait des conférences sur la précarité, on rend hommage aux morts de la rue, on y organise un couteux forum social, ne vous plaignez pas nous dit-on, on augmente même la subvention au CCAS. La réalité, ce sont les chiffres et ils indiquent que le choix que vous faites est de consacrer une très faible part de votre budget à l’action sociale.

Pour terminer de nous en convaincre, regardons un dernier chiffre. La subvention au CCAS justement : elle est de 6,73 millions d’euros (1,42% du budget). C’est moins que ce que va coûter le Grand Stade de Bordeaux chaque année à la Ville. Car, et Transcub a raison dans son calcul, chaque année, le Grand stade va nous coûter 6,87 millions d’euros. Et si je suis convaincu que l’analyse de Transcub est juste c’est que c’est moi qui leur ai transmis le modèle financier qui se trouvait caché sur un CD, perdu dans les annexes nombreuses. Transcub a fait un travail d’analyse salutaire et j’espère que le recours que je vais déposer pour le groupe socialiste d’ici jeudi démontrera que nous avions raison de nous battre contre ce projet. La somme annuelle consacrée au Grand Stade par la Ville de Bordeaux est supérieure au montant qu’elle consacre au CCAS.

À ce propos, le document que vous diffusez pour répondre au rapport de l’association est d’une rare mauvaise foi. Le point 3 tout particulièrement : vous nous dites d’abord qu’il n’est pas possible d’apprécier le montant exact des impôts. Est-ce une raison pour inscrire 0 euros ? Pour le PPP de la Cité Municipale, vous avez bien intégré les impôts même s’il s’agit d’un montant prévisionnel. Le modèle financier et c’est ce qu’à montré Transcub, indique que les impôts vont coûter près de 3 millions d’euros et quelle est votre pirouette pour diminuer ce chiffre ? Vous nous dites les impôts reviennent aux collectivités, on a pas à les comptabiliser. Quelle argumentation honteuse, surtout de la part d’un serviteur de l’État et un ancien ministre du budget sensibilisé au principes de finances publiques.

Pour revenir à l’aspect social de ce budget. Ne trouvez-vous pas choquant mes chers collègues que le choix politique qu’on vous demande de valider aujourd’hui consacre plus de moyens au football professionnel qu’au budget du CCAS ? Ne trouvez-vous pas choquant que nous ayons moins de considération pour les 60.000 de nos concitoyens les plus modestes que pour les actionnaires du groupe M6 ?

Je le répète, le budget 2012 de la Ville de Bordeaux est un budget antisocial qui vient, à condition qu’on accepte de bien vouloir examiner les chiffres avec attention, démontrer que l’importance des actions sociale est très exactement inversement proportionnelle à la communication que vous déployez pour nous convaincre du contraire. C’est une des raisons pour lesquelles nous voterons contre ce budget.

Budget 2012 de la Ville de Bordeaux : justificatif des 472 millions

Budget 2012 Ville de Bordeaux : 472 millions

Budget 2012 de la Ville de Bordeaux : justificatif des 16 millions consacrés au social

Budget 2012 Ville de Bordeaux : 16 millions au social

Budget 2012 de la Ville de Pessac : justificatif des 81,7 millions

Budget 2012 de la ville de Pessac

Budget 2012 de la Ville de Pessac : justificatif des 5,8 millions consacrés au social (5,5 en fonctionnement, 0,3 en investissement)

Budget 2012 VIlle de Pessac 5,5 millions en fonctionnement

Budget 2012 Ville de Pessac 0,3 millions d'euros d'investissement dans le social

Téléchargez le document de Transcub « Le PPP de tous les mensonges » Grand Stade Bordeaux (PDF 377 ko). Pour la justification des 6,87 millions, se reporter page 14.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *