Une mutuelle santé brevetée par les extrémistes catholiques

2012

Fidelis Santé, une toute nouvelle mutuelle qui ne rembourse ni IVG ni contraceptifs, voilà la trouvaille des extrémistes catholiques pour enrichir les prestations « éthiques » proposées à leurs ouailles. Il fallait y penser et tout le mérite en revient à un certain Samuel Potier déjà créateur d’une assurance-vie (Fidelis Vie) développée sur les mêmes principes divins.

L’accroche est simple : « Osez une complémentaire santé respectueuse de la vie, qui répond pleinement à la Doctrine Sociale de l’Église« . L’article 9 de leur notice d’information l’est tout autant : « Outre les cas d’exclusions précitées, sont exclus de la garantie les remboursements suivants : avortement, Interruption Volontaire de Grossesse, Interruption médicale de Grossesse, IVG médicamenteuse, RU 486, curetage utérin, contraceptifs de quelque nature qu’ils soient, notamment le stérilet et la pilule du lendemain, procréation médicalement assistée, fécondation in vitro, diagnostic préimplantatoire, diagnostic prénatal, plus généralement, toute opération de nature à interrompre le cours naturel de la vie.« .

Cette mutuelle qui est une insulte au droit des femmes et aux principes fondamentaux de la République n’est qu’une extension des produits de la galaxie intégriste qui a connu un spectaculaire développement depuis l’arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy.

La loi TEPA (responsable en grande partie de la dette de la France et de la perte de son triple A) avait instauré un article autorisant les fondations reconnues d’utilité publique à émettre des reçus permettant à leurs généreux donateurs de bénéficier jusqu’à 75% de déduction fiscale. Grâce à la complicité de quelques ministres, des groupements extrémistes prônant la multiplication des écoles privées hors contrats comme la Fondation pour l’Ecole ou encore la Fondation Saint Matthieu ont curieusement obtenu cette reconnaissance d’utilité publique et s’en sont donc données à coeur joie. On notera d’ailleurs que sur le site de la mutuelle en question, on retrouve en page d’accueil la liste de plusieurs de ces fondations.

Avec leur nouveau pouvoir « défiscalisateur », ces fondations ont engrangé des millions qu’elles ont naturellement réinjecté dans la création de ces écoles particulières dont l’une d’elle avait fait l’objet d’un reportage de France 2 qui montrait qu’on enseignait aux enfants que les SS constituaient une armée d’élite, que le Général De Gaulle était un déserteur et Pétain un grand homme.

Avec l’école extrémiste, l’assurance-vie extrémiste, l’église extrémiste, la mutuelle extrémiste vient compléter la panoplie du parfait intégriste catholique.

L’existence d’une telle mutuelle religieuse dans notre République laïque est scandaleuse et ne doit pas être admise. Est-ce qu’on peut tolérer que la liberté contractuelle (en l’occurrence adhérer à cette mutuelle) prévaut sur l’exercice d’un droit fondamental, celui de disposer de son corps ? Nous en appelons à Roselyne Bachelot Xavier Bertrand, ministre de la Santé, pour faire cesser cette inadmissible dérive.

Edit du 18 janvier.
La MGEN et la LMDE lance un appel commun pour la santé et le droit des femmes, n’hésitez pas à signer.

Sur la question de la légalité qui agite la cathosphère extrémiste, il me semble qu’on peut faire des rapprochements avec la fameuse soupe au cochon distribuée aux SDF par le Bloc Identitaire (appartenant à la mouvance extrémiste qui propose cette mutuelle). Personne n’oblige un SDF à accepter cette soupe, sauf que de facto, elle discrimine une partie du public. Le juge a considéré que c’était illégal.

Author

Matthieu Rouveyre

Matthieu Rouveyre

Matthieu Rouveyre. Conseiller général, Conseiller municipal PS de Bordeaux. Militant associatif LGBT

Related