Matthieu Rouveyre : Élu local bordelais

in Grand Stade

Alain Juppé sacrifie les jardins partagés sur l’autel du Grand Stade

jardinspartagesLors du Conseil municipal de Bordeaux du 21 octobre, Alain Juppé soumettra au vote une délibération (D-2013/564) dont l’objet est de modifier la répartition de l’enveloppe communautaire dédiée au contrat de co-développement (CODEV) bordelais.

Cette délibération revient à supprimer les projets de jardins partagés sur Bordeaux car l’intégralité de la subvention communautaire initialement prévue à cet effet (estimée à 120.000€) est réaffectée, à la demande du Maire, au projet de Grand Stade (financement des voies d’accès) ! En d’autres termes, Alain Juppé siphonne les crédits des jardins partagés pour les affecter au Grand Stade.

Comme l’indique leur charte, les jardins partagés sont des jardins de proximité créés à l’initiative d’habitants qui souhaitent se retrouver pour jardiner ensemble, partager des moments de convivialité et échanger des savoir-faire. Ils sont tous différents dans leurs aménagements et leurs fonctionnements car ils sont construits collectivement, en fonction des potentialités, des opportunités et des attentes des habitants d’un lieu.

Ces projets ont notamment vocation à développer un volet social majeur autour d’un usage mixte des jardins, avec une attention particulière des personnes les plus isolées et les plus fragilisées. Ces projets, accompagnés par les centres sociaux et culturels, les Maisons Départementales de la Solidarité et de l’Insertion, les Maisons de Quartier, les associations, les clubs senior, les bibliothèques de quartier ont vocation à créer du lien social et culturel et rompre l’isolement ainsi que développer les relations d’entraide.

En redéployant les crédits communautaires dédiés aux jardins partagés au profit du Grand Stade, Alain Juppé fait le choix une fois de plus de sacrifier la proximité et le social au profit du prestige et de l’évènementiel. Le groupe socialiste votera bien entendu contre cette délibération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *