Matthieu Rouveyre : Élu local bordelais

in En bref

Ma candidature au 1er secrétariat fédéral du PS Girondin

Chers camarades, Lors du vote sur les motions du 6 novembre dernier, les adhérents de notre fédération ont exprimé une double exigence : un ancrage à gauche de notre parti et un renouvellement de ses cadres et de ses pratiques. Notre fédération doit aujourd’hui répondre à cette attente ! Avant d’aller plus loin, je tiens à rendre hommage à notre premier secrétaire sortant, Alain Anziani. Il nous faut nous inspirer de la manière dont Alain a conduit jusqu’ici la Fédération, c’est à dire avec l’obsession qu’on lui connaît de préserver l’unité des socialistes. Car nous ne sommes forts que si nous sommes unis. __Le Parti Socialiste et la fédération de la Gironde doivent relever plusieurs défis.__ __Tout d’abord, nous devons mener tous ensemble le combat contre les attaques de la droite.__ Il nous faut pour cela un Parti qui soit aux côtés des salariés et qui soutienne leurs combats, un Parti présent sur le terrain, dans les luttes sociales, au plus près des syndicats et des associations. De même, il nous faut, avec les collectivités que la gauche a conquises en Gironde, lutter sans relâche contre les délocalisations d’entreprises, les fermetures d’usines, les suppressions de bureaux de postes ou les fermetures de classes dans les écoles. __Second défi : le souci de la force militante.__ Notre Parti doit s’ancrer durablement dans les territoires. Il doit être visible des habitants, dans les quartiers comme dans les plus petites communes. Son maillage territorial doit être resserré et consolidé. Notre fédération devra faire le pari de ses militants, car chacun d’entre nous est porteur des valeurs et de l’ambition de notre Parti à l’extérieur. Il faudra à cet égard renforcer le lien permanent entre élus et militants, pour donner du sens à notre engagement commun, au-delà des seules échéances électorales. __Enfin, le fonctionnement du parti devra être dynamisé__ : soutien aux sections, formations politiques, partage de temps conviviaux. Il devra se nourrir de l’expérience des plus anciens et de l’énergie des plus jeunes, pour accueillir et faire travailler en son sein toutes les générations. J’ai rejoint le Parti Socialiste le 22 avril 2002, au lendemain de la défaite du PS dès le 1er tour de l’élection présidentielle. Je suis devenu responsable départemental des jeunes socialistes puis responsable national du MJS en charge de la communication. En 2006, j’ai été élu conseiller municipal de Bordeaux et en 2008, grâce à une équipe et une campagne solides et plurielles, j’ai ravi le 5ème canton de Bordeaux, détenu depuis la Libération par la droite. Alors, chers camarades, une chose est sûre : j’aime notre département. Je veux lui consacrer du temps et de l’énergie, et défendre la Gironde au sein du Parti Socialiste, car notre fédération mérite d’être mieux reconnue au niveau national, pour la qualité de son engagement militant et ses victoires électorales. __A 31 ans, je m’engage à donner le meilleur de moi-même, au nom du Parti Socialiste, de son idéal, de ses combats, avec toujours à l’esprit que je ne parle pas en mon nom, mais pour un collectif de militants.__ Amitiés socialistes, Matthieu Rouveyre %%% %%% %%% %%% __++Mes 10 Propositions++__ __Faire du Parti Socialiste un parti de masse__ La fédération de la Gironde est la 6ème par le nombre de ses adhérents. Elle doit poursuivre cet objectif avec ambition et lancera annuellement une grande campagne d’adhésion relayée par les sections, dans le cadre d’une vraie stratégie de développement sur l’ensemble du territoire. __Promouvoir la diversité__ Un Parti ancré à gauche, c’est aussi une fédération à l’image de la diversité sociale et culturelle de tous les Girondins. Une politique volontariste sera menée pour porter ces diversités aux responsabilités. __Assurer une meilleure représentativité du territoire__ La fédération s’engagera à décentraliser le Conseil Fédéral au moins deux fois par an et à organiser des conventions territoriales thématiques. De plus, la fédération devra adapter ses horaires de réunion afin que chacun puisse y assister. __Rendre exemplaire la formation militante__ Aider et soutenir les militants qui souhaitent suivre les séances nationales ; renforcer la formation politique des militants par l’organisation de séminaires de travail tenant compte des thèmes locaux ou d’actualité ; mettre en place des séminaires de concertation des secrétaires de sections. __Resserrer les liens entre élus et militants__ L’interaction entre la richesse des militants et la force des élus doit être renforcée aussi bien par des compte-rendus de mandats réguliers que par la capacité des militants à être force de proposition. La fédération proposera des outils permettant de faciliter ces échanges. __Faire innover le militantisme__ Il sera essentiel d’imaginer les nouvelles pratiques militantes et les nouveaux moyens de communication à disposition des candidats. Il faudra également réfl échir à l’évolution de certaines techniques comme le phoning. Créer une plateforme interactive d’information des militants Un outil internet collaboratif, mettant à disposition des fi ches d’analyse sur les problèmes d’actualité, locaux, nationaux ou internationnaux permettra de renforcer la place de chaque militant dans la fédération. Une veille sur l’actualité et les différents évènements susceptibles d’intéresser les militants y sera également organisée. __Faire du siège fédéral un lieu d’animation ouvert sur l’extérieur__ La « fédé » accueillera des expositions, des conférences ouvertes au public et d’autres événements permettant de faire se rencontrer les élus, les militants, les sympathisants et les simples curieux. __Organiser des assises de la transformation sociale__ Parce que notre ancrage dans le mouvement social nourrit notre réfl exion politique et permet des réponses adaptées aux besoins des plus fragiles, des salariés, des retraités, des jeunes ou des chomeurs, la fédération devra être à l’initiative de rencontres avec toutes les organisations progressistes du département : partis politiques, syndicats et associations. __Instaurer un comité de coordination des partis de gauche__ Parce que le PS doit être le moteur du rassemblement de la gauche, la fédération organisera des rencontres régulières et pérènes avec les autres partis de gauche qui seront le socle de la résistance girondine aux attaques violentes d’une droite décomplexée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *