Matthieu Rouveyre : Élu local bordelais

in Lutte contre les discriminations

Alain Juppé n’aime pas les chochottes

J’apprends aujourd’hui par Sud Ouest qu’Alain Juppé, en guise d’insulte à l’endroit de Vincent Feltesse, a publiquement affirmé cette semaine que ce dernier était une « chochotte ».

Ces mots aimables du Maire de Bordeaux sont intervenus après que le Président de la CUB ait exprimé son étonnement de ne pas avoir été invité à la présentation du Centre Culturel du Vin pourtant allègrement financé par la communauté urbaine.

À toutes fins utiles, rappelons la définition de « chochotte » :

1 (Familier) Garçon douillet, maniéré, efféminé.
C’est une vrai chochotte, ce mec.
2 (Familier) Homosexuel efféminé.
Il est un peu chochotte sur les bords.

Chochotte, ce n’est rien de moins que le « pédé » des cours de récréation pour adultes lettrés mais immatures. Il est de ces termes stigmatisants qui nourrissent la théorie selon laquelle les homosexuels masculins seraient moins hommes, autrement dit des sous-hommes.

Dans le but de se moquer de son adversaire, de le rabaisser, Alain Juppé n’a rien trouvé de plus intelligent que de tenter une approche homophobe. On sait le maire de Bordeaux peu porté sur l’égalité des droits mais on attendait tout de même autre chose de la part du « meilleur d’entre nous ».

2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *